Inscription Newsletter

Inscrivez-vous pour être tenu au courant de l'actualité de l'association.

    Greffe en fente

    1. C’est une méthode un peu délicate en raison de la plaie importante qu’elle entraîne. On l’utilise beaucoup pour les arbres fruitiers mais aussi les agrumes et certains arbres d’ornement (frêne, hêtre, marronnier). C’est la greffe idéale quand un écusson n’a pas repris (un an après).

    2. Quand greffer ? Le printemps (15 mars-15avril) est la période idéale. Toutefois pour les arbres fruitiers à noyaux, préférer la fin de l’été (15 août-20 septembre), pour éviter les écoulements de gomme.

    3. La préparation du porte-greffe : Choisir un sujet de 1 à 5 cm de diamètre maximum.  Rabattre horizontalement le rameau à la hauteur désirée pour effectuer la greffe. Utiliser un sécateur. Fendre verticalement le sujet en son milieu à l’aide d’un greffoir sur 3 cm de longueur environ.  Taper avec le maillet pour aider à la pénétration de la lame si le bois est dur.  Maintenir la fente ouverte en glissant un coin en bois à l’intérieur. Veiller à ce que le rameau n’éclate pas.

    4. La préparation du greffon: Choisir une pousse parmi celles qui ont été mise en jauge en hiver.  Eliminer les parties supérieures et inférieures. Le greffon ne doit pas dépasser 1/2 cm de diamètre. Tailler le greffon en biseau de part et d’autre d’un œil (bourgeon), d’un coup sec avec le greffoir. La plaie doit être propre et bien nette. Limiter la longueur du greffon en ne conservant que trois yeux bien développés (la dimension moyenne est de 5 cm).

    5. L’assemblage : Enfoncer la partie pointue du greffon dans la fente du sujet jusqu’à ce que l’œil atteigne le niveau supérieur du porte greffe.  Veiller à ce que les parties vitales (couleur vert clair) coïncident bien. C’est indispensable pour la reprise de la greffe. Placer le pouce le long de l’entaille pour bien guider la pénétration du greffon.  Quand le diamètre du porte-greffe dépasse 3 cm, poser deux greffons de part et d’autre de l’entaille ; c’est la greffe en fente double.  Ligaturer solidement avec du raphia humide ou de l’élastique en cherchant à rapprocher le plus possible les parties fendues du porte-greffe.  Engluer avec du mastic à greffer ou de la cire à chaud en couvrant toutes les parties mises à nu, sans oublier la coupe supérieure du ou des greffons. Cela évite la pénétration des maladies et facilite la reprise, tout en solidifiant l’assemblage.

    6. La reprise : Patienter environ un mois et demi pour la reprise. Cette dernière est en général plus longue avec les gros sujets. Eliminer un des deux greffons s’ils ont tous les deux repris dans une fente double. Conserver le plus vigoureux en sectionnant l’autre au ras du porte greffe.

    7. Les soins après la reprise: Ebourgeonner les pousses se développant latéralement sur le porte-greffe afin de privilégier le développement du greffon.  Ajouter une couche de mastic si l’assemblage manque de solidité.

    Voir la vidéo ci-dessous

    22 févr. 2014 Démonstration de greffe en fente sur pommier réalisée par l’association Avalou Plabenneg