Inscription Newsletter

Inscrivez-vous pour être tenu au courant de l'actualité de l'association.

    Greffe en couronne

    1. Méthode à utiliser pour tous les rameaux d’un diamètre supérieur à 5 cm. Le nom de cette technique vient de la position des greffons disposés tout autour de la branche à greffer. C’est une greffe très employée pour la restauration des vieux arbres. Comme la plupart des greffes terminales, avril-mai est le meilleur moment pour greffer en couronne.

    2. La préparation du porte-greffe: Rabattre la branche à greffer à la fin de l’hiver en la coupant à la scie le plus horizontalement possible. Rafraîchir la plaie au moment du greffage en parant avec la serpette pour obtenir une surface bien lisse. Inciser verticalement l’écorce du porte-greffe sur 5 cm de longueur à partir de la plaie de coupe. Utiliser la pointe du greffoir.  Décoller doucement l’écorce avec la spatule en veillant bien à ne pas l’arracher.  Espacer chaque incision de 3 à 4 cm. Une greffe en couronne comprend entre 3 et 8 greffons environ.

    3. La préparation du greffon: Utiliser comme pour la greffe en fente, des rameaux mis en jauge pendant l’hiver. Ne choisir que la partie médiane de la pousse pour prélever les greffons.  Trancher en biseau, à l’opposé d’un œil, d’un coup sec avec le greffoir.  Prévoir un petit épaulement, c’est à dire une encoche horizontale au niveau de l’œil, de manière à bien asseoir le greffon sur le porte-greffe. Limiter la longueur du greffon à 3 yeux bien développés, soit 5 à 7 cm environ.

    4. L’assemblage: Glisser le biseau du greffon sous l’écorce du porte-greffe jusqu’à ce que le premier œil affleure la partie supérieure du sujet ou que l’épaulement bloque le greffon.  Ligaturer avec du raphia humide ou de l’élastique en serrant le plus possible. Engluer avec soin au mastic à greffer ou de la cire à chaud toutes les parties à vif de la greffe en n’hésitant pas à déborder largement.  Il est prudent, avec les greffes en fente double et en couronne, de poser un arceau en fil de fer qui va couvrir l’ensemble, pour éviter que les oiseaux ne viennent se poser sur l’extrémité des greffons, empêchant ainsi la soudure.

    5. La reprise: Compter au moins un mois, souvent plus. La réussite de la greffe est effective quand les yeux ont développé des petites pousses de 5 à 7 cm de long. Conserver un seul greffon par branche en éliminant tous les autres à ras, avec le sécateur. Quand il y a plus de trois greffons, la suppression s’effectue par étapes à 2 à 3 semaines d’intervalle.  Arbres à noyaux : la réussite de la reprise définitive pourra être constatée au printemps suivant.

    6. Les soins après la reprise: Fertiliser l’arbre greffé afin de stimuler sa croissance et le développement des greffons.  Arroser généreusement. Un arbre greffé ne doit surtout pas manquer d’eau.  S’assurer que le mastic à greffer a bien cautérisé la plaie. Au besoin, appliquer une couche supplémentaire pour éviter toute attaque d’insectes parasites du bois.

    Voir vidéo ci-dessous

    11 mai 2014 : Greffe en couronne réalisée par l’association Avalou Plabenneg