Samedi 3 décembre: Plantation verger du Scaven à partir de 14h

Dans de bonnes conditions météo 45 adhérents se sont retrouvés au verger pour la deuxième cueillette avant la fête de la pomme du 16 octobre.
   
   
Quelques explications sur la cueillette et la conservation des pommes tardives ont été fournies :
Les conserver dans des cageots propres sur une seule couche, les pommes ne devant pas se toucher et placées la queue vers le bas.
Les cageots sont stockés dans un abri frais et aéré pour ventiler le dégagement d’éthylène des pommes qui favorise le mûrissement. Le taux d’humidité du local doit être d’environ 60%. Une protection grillagée peut-être nécessaire pour éviter le désagrément des rongeurs. 
Il faut les surveiller, enlever les pommes tachées qui peuvent contaminer les autres, les goûter régulièrement et les consommer à bonne maturité.
Les pommes les plus tardives peuvent se conserver dans de bonnes conditions jusqu’au mois de mars ou avril. 
   
    
Dans un premier temps les pommes tombées ont été ramassées et regroupées en cageots, les pommes pourries sont également ramassées et mises au rebut, il faut éviter de garder les fruits malades aux pieds des arbres pour ne pas transmettre les maladies d’une année à l'autre.
 Ensuite les pommes ont été cueillies et mises en cageots étiquetés au nom de la variété.
Environ 300 kg de pommes ont été récoltées, elles seront vendues lors de la fête de la pomme le dimanche 17 octobre.
Les variétés de moins bonne qualité ont été mises en sacs filets et serviront pour la démonstration de fabrication de jus de pommes.
Les variétés tardives telles que la reinette d'Armorique, sont conservées dans les arbres, ces variétés très tardives seront récoltées ultérieurement. 
Les pommes tombées ont été distribuées aux adhérents.
    
   
Cette année la récolte est correcte. 1100 kg de pommes seront disponibles pour la vente lors de la fête.
A noter : les adhérents sont venus nombreux et ont pu profiter pour déguster les différentes variétés.
C’est à ce moment qu’il faut goûter les pommes afin de faire une sélection de variétés pour se créer un verger dans les mois à venir.
                                                                                                  Voir photos
Environ 45 adhérents ont participé à l’activité du jour au verger pour la première récolte des pommiers arrivés à maturité. 
   
Les informations concernant la cueillette sont fournies par Christian. 
  • Intérêts du ramassage des pommes pourries et des pommes tombées:
Les pommes pourries doivent être ramassées car il est important de ne pas les laisser au pied des arbres cela évite la transmission des maladies. 
Les pommes véreuses sont à enlever pour éviter que les vers du carpocapse hivernent dans l’environnement du fruitier. 
Les pommes tombées, très souvent meurtries ne se conservent pas, sont mises en caisse et sont distribuées aux adhérents à la fin de l'activité.
  • Critères de maturité de la pomme:
Début de chute sans tenir compte des pommes malades ou véreuses.
Détachement aisé de l’arbre.
Changement de couleur de la pomme qui prend ses couleurs de maturité.
Début d’attaque des oiseaux ou des insectes.
Brunissement des pépins.
  • Conservation des pommes:
Les pommes précoces (juillet-Août) ne se conservent pas très longtemps à consommer rapidement
Les pommes moyennement précoces (Septembre à début octobre) se conservent en général environ 2 mois.
Les pommes tardives (octobre-novembre) peuvent se conserver plusieurs mois, les entreposées en cageots dans un endroit frais, aéré et protégé des rongeurs. 
   
Les adhérents ont ramassé les pommes pourries tombées au pied des arbres, c’est important de ne pas les laisser, cela évite la transmission des maladies.
  
 
  
Dans un deuxième temps les pommes tombées ont été recueillies et entreposées dans des cageots puis distribuées afin d’être utilisées rapidement.
Dans un troisième temps la cueillette dans les arbres est effectuée, les cageots des différentes variétés sont étiquetés et sont destinés à la vente lors de la fête de la pomme. Cette année la récolte est correcte environ 850 kg de pommes cueillies et 150 kg de pommes ramassées.
  
 
  
Voici les principales variétés récoltées : 
Bénédictin, Boskoop, Chailleux, Belle des bois, Bec de lièvre, Grand-mère, Galeuse, Jacques Lebel, Reine des reinettes, Germaine de Brasparts, belle de pontoise, Karminj de Sonnaville, Reinette dorée de Versailles, Reinette de Guingamp.
La récolte des variétés plus tardives aura lieu le samedi 8 octobre.
Les pommes cueillies sont entreposées dans l'abri, avec une bonne ventilation, jusqu'à la fête de la pomme du 16 octobre.
Bonne participation des adhérents dans un esprit très convivial.
  
Voir Photos

 

Revue de presse

  

   

C’était la première cueillette à Locmaria. | OUEST-FRANCE


La première cueillette de pommes du verger de Locmaria a eu lieu samedi. Elles seront vendues lors de la fête de la Pomme, dimanche 16 octobre.
Lors de cet événement, on trouvera des amateurs de champignons, des vanniers, des pépiniéristes, du pain bio, du miel, du cidre et un rémouleur.
Cette première cueillette de pommes de l’association Avalou Plabenneg (les pommes de Plabennec) permet aussi de mettre de côté les pommes abîmées, de façon à ce qu’elles ne polluent pas le sol.
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
La visite a lieu à la cactuseraie de Creisméas à Guipavas. Seize adhérents ont participé à cette visite, un covoiturage était mis en place de Plabennec à Guipavas.
A partir de 9h 30 nous avons parcouru la cactuseraie en visite guidée par André Labat. 
    
   
La collection de cactus et plantes succulentes est cultivée dans une serre de 6000m2. Les 700 m d’allées permettent de se déplacer entre les différentes plantations.
Dans la serre le nombre de plants est considérable et très varié, ils sont issus de partout dans le monde (Mexique, Afrique, Australie, Madagascar …)
2500 variétés de succulentes différentes
1500 variétés de cactus
200 variétés d’agaves
200 variétés d’Aloe
Toutes ces collections sont agréées par le CCVS (Conservatoire des collection végétales spécialisées)
   
    
   
Nous avons parcouru les allées de la serre, André nous a présenté les différentes familles de plantes et leurs spécificités. Ce sont des plantes qui nécessitent peu d’arrosage, 1 fois par semaine et seulement d’avril à octobre. 
Les floraisons sont magnifiques et très spécifiques d’une espèce à l’autre certains agaves mettent plusieurs dizaines d’années avant de fleurir et souvent la plante meurt après la floraison. Pour d'autres plantes, la floraison a lieu seulement la nuit et fane dès le lendemain. Il est nécessaire de récupérer les graines ou des jeunes pousses pour sauvegarder la variété.
Pour certaines plantes, il est nécessaire de les polliniser à l’aide d’un pinceau pour être sûr d’obtenir des graines. D’autres plantes se bouturent par prélèvement sur le plant mère. 
   
    
  
André Labat et son frère Pierre-Henri réalisent des semis à partir de leurs graines et des bouturages. Cela leur permet d’assurer une vente des différentes variétés à travers toute la France et même des demandes proviennent de l’étranger.
Des visites de la serre sont organisées régulièrement, environ 9000 personnes sont accueillies en cours d’année.
Cette visite a plu aux adhérents et s’est terminée par un pique-nique dans la serre.
   
Voir Photos          Site cactuseraie : http://www.cactuseraie.fr/