Samedi  7 octobre  40 adhérents se sont retrouvés au verger pour l'ultime cueillette avant la fête de la pomme.

Dans un premier temps les pommes tombées ont été ramassées et regroupées en cageots puis les adhérents ont cueilli les pommes et les ont rangées en cageots étiquetés au nom de la variété.

   

Environ 400kg de pommes ont été récoltées, elles seront vendues dimanche 15 octobre.

Les pommes tombées ont été distribuées aux adhérents (environ 500kg).

   

Seules les reinettes d'Armorique sont conservées dans les arbres, cette variété est très tardive et sera récoltée ultérieurement.

Les pommes de qualité médiocre et les pommes issues de porte-greffes sont mises en filets et serviront à la fabrication de jus de pommes.

A noter: En raison d'une précocité supérieure à l'an dernier, beaucoup de pommes sont tombées entre les 2 récoltes. 

Voir diaporama

Revu de presse semaine précédente à la fête

Télégramme:

Fête de la pomme. Un rendez-vous gourmand

 Publié le 11 octobre 2017

 

Christian Guiavarch et les bénévoles du verger de Locmaria ont réalisé la dernière cueillette de la saison. 400 kg seront mis en vente, dimanche, pour la Fête de la pomme.Samedi, 40 adhérents du verger de Locmaria s'y sont retrouvés pour l'ultime cueillette avant la Fête de la pomme, qui aura lieu dimanche, salle Marcel-Bouguen. Environ 400 kg de fruits ont été récoltés. Les pommes seront vendues aux visiteurs qui, n'en doutons pas, seront nombreux. Le programme de la fête est concocté par Avalou Plabenneg avec des expositions de pommes : la « belle de boskoop » et la « reinette » côtoieront la « curé du bray » et la « lady hamilton » et plein d'autres variétés anciennes. Des démonstrations de greffage seront proposées par les adhérents, tout comme d'autres de fabrication de jus de pommes avec l'association PomPomPidou et les bénévoles de la cidrerie de la Baleine. Plusieurs stands compléteront le décor de ce rendez-vous appétissant : champignons, abeilles et vente de miel, nichoirs, remoulage (possibilité d'affûtage des couteaux et outils sur place), vente de légumes bio et concours de gâteaux aux pommes. 
Pratique 
Dimanche 15 octobre, de 10 h à 18 h, salle Marcel-Bouguen. Entrée : 2 €.

http://www.letelegramme.fr/finistere/plabennec/fete-de-la-pomme-un-rendez-vous-gourmand-11-10-2017-11697404.php#contentCommentaires

 

Ouest-france: Jeudi 12 octobre 2017

 

Par un temps magnifique 45 adhérents se sont retrouvés au verger pour la première cueillette  de la saison. Jo a présenté un bref bilan des activités passées (portes ouvertes, visite de vergers à Morlaix, Fête du patrimoine) et le déroulement de l'activité du jour. Cette année est productive et la maturité des pommes est un peu en avance par rapport à une année normale.

La première partie de l'activité consiste à ramasser les fruits pourris et les fruits tombés, environ 500kg de pommes, de façon à faciliter la cueillette dans les arbres. 

Ensuite nous avons cueilli les pommes des variétés arrivant à maturité.

Chaque cageot est étiqueté au nom de la variété et environ 500 kg de pommes ont été cueillies et seront vendues lors de la fête de la pomme du 15 octobre. Les échantillons nécessaires à l'exposition ont été ramassés la semaine précédente.

Voici les principales variétés récoltées:

Bénédictin, Reinette d'Angleterre, Chailleux, Pomme poire, Ruz Goan, Germaine de Brasparts, Galeuse, Dorée de Versailles, Jacques Lebel, Botloy

En fin de séance les pommes tombées ont été distribuées aux adhérents, les pommes issues des porte greffes sont réservées pour la fabrication de jus de pommes.

La récolte des variétés plus tardives aura lieu le samedi 7 octobre.

Voir Photos

 

30 Adhérents ont participé à la sortie annuelle de l'association qui avait lieu à Morlaix.  Nous nous sommes rendus en covoiturage à la pépinière Pépiflo à Chaussepierre à Taulé.

1ère Visite de la pépinière Pépiflo

Florence Trémorin nous accueilli dans sa propriété . Elle nous a guidé et renseigné durant la visite de la pépinière.Elle assure elle-même sa production d'arbres fruitiers en greffant les variétés à partir de sa collection de plants mères installée sur le terrain. Toute la production est réalisée sans aucun traitement ni engrais chimique mais selon des méthodes naturelles : engrais verts, fumier bio, désherbage manuel, mulching en utilisant les techniques respectueuses de la terre, de notre santé et de notre environnement.Elle utilise les méthodes de permaculture et de biodynamique pour faire pousser ses jeunes fruitiers.Le greffage des plants se pratiquent de la fin de l'hiver jusqu'au début du printemps. Elle pratique essentiellement la greffe à l'anglaise compliquée qui donne de bons résultats et une bonne réussite en terme de greffage. Les jeunes plants sont introduits dans une serre dans laquelle elle pratique la culture alternée.

La majorité des variétés sont locales et anciennes et font partie de la biodiversité à préserver. Elle possède environ 150 variétés différentes de plusieurs espèces : des pommiers à cidre et à couteaux, des poiriers, des pruniers, des pêchers, des cerisiers, abricotiers, châtaigniers et  petits fruits.Les scions sont arrachés au bout d'un an et mis en vente à partir du mois de décembre.

Florence nous a impressionné par sa méthode de culture biologique qui fonctionne très efficacement et par son sérieux dans la qualité du greffage et d'identification de ses plants qui sont étiquetés individuellement durant toute la production ainsi les risques d'erreurs sont minimisés.

Vous trouverez les différentes variétés de fruitiers en consultant sont site internet: Pépiflo

    

              Florence devant les plants mères                                   La serre de productions des scions

Voir photos de la visite

2iéme Visite: Le verger de Ty Dour

A 14h nous nous sommes rendus au verger de TyDour à Morlaix, nous avons été accueilli par Raymond Lachuer passionné d'arbres fruitiers et bénévole à l'association Bretagne Vivante et par Jean Charles Pouliquen élu municipal de Morlaix. Le verger de Tydour a été créé en 2012 par une convention avec la mairie de Morlaix. Les enfants des écoles ont également été associés à la création du verger. Le but étant de sauvegarder les variétés anciennes locales et en particulier celles des anciens couvent des Ursulines et des Carmélites.  Après identification des variétés anciennes, les plants ont été greffés en 2013 en fente sur porte greffe haute tige. Raymond a organisé plusieurs ateliers de taille ( taille d'hiver et taille d'été) les années suivantes, le but étant de former un gobelet au départ puis ensuite de laisser les arbres se développer et assurer simplement une taille d'entretien. Les allées sont entretenues par les services techniques municipaux et le pied des arbres est paillé au BRF. Grâce à l'action de Raymond des variétés de pommes ont été sauvées conservant  ainsi le patrimoine fruitier local.

  

                     Le verger de Tydour                                     Greffage sur haute tige

Voir photos de la visite

3ième Visite: Le verger d'un particulier à Saint-Fiacre

Pour cette troisième visite Raymond nous a guidé chez un particulier qui possède des arbres palissés.Nous avons vu des pommiers menés en cordon, Raymond nous a expliqué la taille de formation des cordons. Il faut éviter la pousse des rameaux verticaux, donc il faut les tailler pour favoriser  les rameaux donnant  des bourgeons à fleurs. Il faut garder le rameau d'extrémité en le palissant à l'horizontal pour former le cordon qui pourra s'allonger ; il peut atteindre  plusieurs mètres lorsque l'arbre deviendra adulte. Nous avons vu également des arbres palissés en forme de double U, il est nécessaire de tailler plus sévèrement les charpentières  centrales car c'est celles qui reçoivent plus de sève et ont donc tendance à pousser plus vite. Là également il faut tailler les rameaux qui poussent autour des charpentières de façon à former des coursonnes, la hauteur de l'arbre devra être maintenu entre 2 et 3 m  d'où l'utilisation de porte greffe peu vigoureux.

     

                     Arbre palissé en cordon                                   Arbres palissés en double U

Voir photos de la visite