Première Récolte
  
35 adhérents se sont retrouvés au verger pour la première cueillette  de la saison. Jo présente  le déroulement de l'activité du jour.
La première partie de l'activité consiste à ramasser les fruits pourris et les fruits tombés, nous avons ramassé  environ 130 kg de pommes.
Ensuite nous avons cueilli les pommes des variétés arrivant à maturité, environ 200 kg ont été cueillies.
La récolte des variétés plus tardives aura lieu le samedi 8 octobre.
L’activité du jour s’est poursuivi par une démonstration de greffe en écusson par michel.
Sur le porte greffe C20 nous avons greffé en écusson la variété Karminj de Sonnaville
Sur le porte greffe Myrobolan A12 nous avons greffé en incrustation la variété Prune de Plogonnec .
En fin de séance les pommes tombées ont été distribuées aux adhérents.
 
                                                              Voir Photos
 

19 personnes présentes  au départ de la gare routière de Plabennec à 8h45, trajet en covoiturage, arrivée à la mairie de Quévert à 10h

Nous avons été accueilli à Quévert par Christian Marcadé responsable des mordus de la pomme  et par Guillaume Le Petit responsable du pôle fruitier Bretagne.

 

Verger conservatoire de pommes à cidre de Taden

 

Nous sommes allés visiter le premier verger à Taden  chez Jacques Baux propriétaire d'un verger cidricole. Jean-François Aubert président des mordus de la pomme nous présente le verger conservatoire de pommes à cidre implanté sur cette propriété. Ce verger conservatoire à été créé en 2003, il a une superficie de 1ha5,  il est constitué de pommiers greffés en haute tige comprenant 132 variétés (2 arbres par variété). Les porte greffes avaient 5 ans à la plantation (Bittenfelder + Prés Descourt). Le type de greffe est la fente double. Les pommiers sont espacés de 8m sur 6m  . Les variétés greffées proviennent en majeure partie de la vallée de la Rance. Ce verger reçoit des amendements ainsi que des produits contre les maladies. La forme choisie est de type à axe central, moins sensible à la casse . La taille est appliquée pendant  3 à 4 ans. L' association des mordus de la pomme participe à la création des vergers et au recensement des arbres mais ne gère ni l'entretien, ni la récolte des fruits, elle demande le droit de prélever des greffons et des échantillons des variétés pour la fête de la pomme. Nous avons parcouru le verger avec Jean-François Aubert qui nous a montré  les différentes formes d'arbres,  les pommiers retombants, les monte en l'air , les brise bois, les vigoureux et moins vigoureux. Nous avons remarqué quelques variétés telles que, Kermerrien (variété finistérienne),  Chevalier jaune, Massacre, Pain et vin etc... Nous avons pu également voir le verger cidricole de M. Baux ainsi que son matériel agricole et en particulier la machine qui permet de ramasser les pommes au sol. Pour terminer la visite nous avons découvert la pomme Baya Marisa, variété de pomme rouge à chair rose très prononcée qui permet l'élaboration d'un cidre rosé. (tendance actuelle)

Vers midi, nous avons pris la direction de Téméreuc . Le pique-nique s'est déroulé dans un verger (ouvert au public)  situé  sur un délaissé près de la route avec différentes espèces en haute tige (écartement 10mx10m)

 

Pique-nique à Tréméreuc

 

Ensuite Christian Marcadé nous a mené vers le verger communal de Saint-Lunaire situé dans la vallée de l'A mitié, lieu de promenade. Ce verger de 2 ans a été créé  suite à un protocole mis en place entre la commune de Saint-Lunaire et l'association des mordus de la pomme. La ville met à disposition un terrain communal et plante les porte greffes haute tige (écartement 8mx8m) provenant de chez Guenver : pour les pommiers PG Bittenfelder + Prés Descourt, pour les poiriers PG Kirshensaller + intermédiaire, pour les pruniers (PG non renseigné). L'association des mordus réalise le greffage après un choix commun des variétés à implanter et assure l'étiquetage des arbres greffés, reste en charge à la commune d'entretenir le verger. Ce verger dit de collection est constitué de 40 pruniers, 50 poiriers, 50 pommiers. Ce verger est entièrement clôturé, un panneau descriptif des variétés se trouve à l'entrée. Le choix de la commune était de mettre des moutons dans le verger pour l'entretien par pastoralisme  mais il s'avère très vite que la compatibilité animaux arbres  fruitiers est très difficile . Au bout d'un an les moutons ont quitté le verger qui est resté en friche cette année. On s'aperçoit qu'il est nécessaire de faire 2 ou 3 tontes durant l'année pour limiter les mauvaises herbes.

Verger de collection de Saint-Lunaire

 

Ensuite nous sommes allés à Trégon visiter un verger privé chez  Christian GUESPIN. Ce verger est très récent et a été greffé en mars 2016 pour une production destinée à la fabrication de jus de pomme. Il contient 148 variétés greffés sur porte greffes distants de 6m X 6m. Plusieurs porte greffe ont été fournis par la pépinière Pépiflo à Taulé dans le Finistère. Des variétés précoces ont été greffées sur 2 arbres (plusieurs variétés sur un même porte greffe). La particularité de ce verger est l'entretien en BIO. Entre les rangs le propriétaire à semé de la Phacélie, de la moutarde et des tournesols. La phacélie a pour avantage d'avoir des  racines  profondes qui drainent  bien le sol et en plus apporte de l'azote. Au début de l'automne, ces plantes sont broyées et les graines restant sur place redémarrent à la suite du labour de façon à garder un sol propre entre les rangs de fruitiers.

 

Verger Bio de Trégon

Pour finir la journée nous nous sommes rendus à la ferme des Landes à Saint Cast Le Guildo chez  Jéhan Lefèvre. Nous avons vu son matériel de fabrication de cidres fermiers et autres produits issus de la pomme.

 

La fermes des landes

 

Nous remercions Christian Marcadé des mordus de la pomme qui a consacré sa journée pour nous guider à travers les différents vergers, merci aussi à Jean-François Aubert pour ses explications sur le verger conservatoire de pommes à cidre. Cette journée a été enrichissante et a permis d'échanger sur la manière de créer et mener des vergers conservatoire, de collection et de production.

 Voir Photos de la journée

Nous étions environ 30 personnes présentes à l'après midi verger. Activité du jour: contrôle état sanitaire des arbres, soins et éclaircissage. Contrôle de chaque arbre, recherche de problèmes et exposé des solutions en utilisant la lutte raisonnée.

Eclaircissage:
Explication sur la méthode de réduction du nombre de pommes par bouquet afin d'obtenir des fruits plus gros
Tout d'abord éliminer les pommes petites, difformes ou malades puis laisser une à deux pommes par bouquet
Ne pas réaliser l'opération trop tôt en raison de l’éclaircissage naturelle
Le nombre de pommes dans les arbres parait bien inférieur par rapport à l'année 2015, ceci est particulièrement du à l'alternance

Insectes:

- Puceron lanigère: comment le repérer et lutter : brossage des zones contaminées et traitement à l'alcool et savon noir un essai de brûlage au gaz a été réalisé

- Pucerons sur les bouts de branches et feuilles: en fonction du volume de l'invasion, laisser l'arbre s’adapter aux conditions  naturelles (installation de nichoirs à mésanges,...) pas d'impact notable sur la fructification

- Carpocapse: des pommes sont percées de petits trous, présence avérée de carpocapse, pas de traitement au verger, possibilité de pose de pièges à phéromone (avis controversé voir "4 saisons du jardin bio") difficulté de gestion de ce papillon de nuit qui vient pondre dans les jeunes fruits.

- Othiorhynque: petit coléoptère appelé aussi "coupe bourgeons",  présence avérée par de nombreux bouts de branches cisaillés, pas de conséquences sur les arbres adultes, mais peu poser problème sur les jeunes plants greffés de l'année (pas de traitement requis au verger, possibilité de lutte par des décoctions de tanaisie ou application de glu sur le tronc, insecte non volant)

Othiorhynque (Charançon coupe-bourgeons)

Maladies:

Chancre: soins par la taille des branches malades, et curage des plaies en appliquant un mélange bouillie bordelaise et huile végétale.

Les faucheurs ont assuré la tonte de l'herbe sur les rangs. 

Voir Diaporama