Dans des conditions météo correctes 55 adhérents se sont retrouvés au verger pour la deuxième cueillette avant la fête de la pomme. 
Dans un premier temps les pommes tombées ont été ramassées et regroupées en cageots, les arbres ont été débarassés des fruits impropres à la consomation, il faut éviter de garder les fruits malades aux pieds des arbres.
Ensuite  les pommes ont été cueillies et  mises en cageots étiquetés au nom de la variété.
Environ 1000 kg de pommes ont été récoltées, elles seront vendues le dimanche 20 octobre.
Les pommes tombées ont été distribuées aux adhérents (environ 150kg).
Les variétés tardives telles que reinette d'Armorique, Nashi, reinette de Pluvigner, reinette Dubuisson seront récoltées ultérieurement. 
Les pommes de qualité médiocre et les pommes issues de porte-greffes sont mises en filets et serviront à la fabrication de jus de pommes.
 
A l'issue de la récolte nous avons procédé à l'inauguration de l'abri monté cette année. Christian a retracé l'historique du verger. Il a été créé en 1999 par Louis Coz maire de la commune à l'époque sur une zone de protection de captage d'eau. Il a été géré dans un premier temps par la SHBL (Société d'Horticulture du Bas Léon)  et ensuite par l'association Avalou Plabenneg depuis 2013.
En 2019 nous avons fait l'acquisition d'un abri financé par la municipalité et monté par les membres de l'association qui rend bien des services pour le rangement du matériel, des pommes, l'accueil des groupes et pour assurer les formations sur le greffage ou la taille.
Un pot de l'amitié a cloturé la cérémonie d'inauguration. 

Voir Photos

Revue de presse Le télégramme

Avalou Plabenneg. Plus d’une tonne récoltée pour la fête de la pomme

 Publié le 06 octobre 2019 à 12h10 

Une année fructueuse. Samedi après-midi, les adhérents d’Avalou Plabenneg ont fait une dernière cueillette au verger conservatoire. La récolte qui sera vendue lors de la fête de la pomme, le 20 octobre, salle Marcel Bouguen. Les différentes variétés sont cueillies dans l’arbre, étiquetées et mises en cageots. Au total pour cette vingtième saison, 1 700 kg ont récolté.

 

 
Environ 25 adhérents se sont présentés au verger pour assurer la cueillette des pommiers arrivés à maturité. 
Dans un premier temps les pommes pourries ont été ramassées car il est important de ne pas les laisser au pied des arbres cela évite la transmission des maladies.
Ensuite les pommes tombées sont mises en cageots et distribuées aux adhérents.
Dans un troisième temps la cueillette dans les arbres est effectuée, les cageots des différentes variétés sont étiquetés et sont destinés à la vente lors de la fête de la pomme. 
 
Voici les principales variétés récoltées: 
Bénédictin, Chailleux, Bec de lièvre, cœur de bœuf, Pomme poire, Galeuse, Transparente de Croncels, Botloy, Jacques Lebel, Reine des reinettes, Germaine de Brasparts, Reinette de Guingamp.
La récolte des variétés plus tardives aura lieu le samedi 5 octobre.
Les pommes de petit calibre et difformes  sont réservées pour la fabrication de jus de pommes.

Samedi 14 septembre l'association organise son déplacement annuel. Cette année la visite a lieu à Douarnenez. Trente et un adhérents se sont rendus en covoiturage de Plabennec jusqu'au port de Douarnenez.

A partir de 11h nous avons visité l'île Tristan en compagnie d'un guide du service espaces verts de la municipalité de Douarnenez.Pour accéder à l'île nous avons traversé le guet à marée basse. Nous avons visité la maison du maître construite par M. Richepin et l'ancienne conserverie de sardines. Ces anciens bâtiments sont en cours de rénovation, la conserverie abrite maintenant l'office du parc marin d'Iroise et la maison du maître devrait bientôt accueillir des gites.

 

 

                     Passage du gué                                          La maison de maître

Nous avons ensuite parcouru l'île en commençant par le jardin exotique qui comporte 158 espèces végétales notamment des myrtes et des bambous.En remontant au nord de l'île nous pu voir l'ancienne carrière maritime, la maison des douaniers et le fortin construit en 1862 qui a été utilisée lors de seconde guerre mondiale. Sur la hauteur de l'île on trouve un phare construit en 1856 qui est maintenant automatisé. Après être passé devant le tombeau des Richepin, nous avons terminé par la visite du verger clos par un mur de 2,50m. Ce verger est actuellement en désuétude et doit être complètement rénové en 2020.

 

   

                   Le jardin botanique                                                 Le fortin

La pause pique-nique s'est déroulée sur le site de Plomarc'h avec vue sur la baie de Douarnenez.

Nous avons pu ensuite se promener sur le site et découvrir la ferme et les animaux de races anciennes et protégées. Le village de pêcheurs qui comporte aujourd'hui 5 maisons contre 23 en 1820, abrite différents jardins. En poursuivant la promenade on arrive au lavoir des Plomarc'h, la vue est magnifique sur la baie et les plages. La promenade se termine par la visite des vestiges des cuves à garum. Dans ces vestiges gallo-romains, la sardine était transformée en garum (condiment très apprécié dans l'Antiquité) grâce à 16 cuves à salaison aujourd'hui restaurées.

 

                  Pause pique-nique                                                 Cuves à garum