Samedi 22 septembre

C'est par un temps désagréable et pluvieux que 20 adhérents se sont donnés rendez-vous au verger pour la première cueillette de la saison. La production est faible sans doute du au phénomène d'alternance et aux conditions météorologiques au printemps. De plus beaucoup de pommes pourris infecté par le carpocapse et la moniliose ont réduit le rendement déjà faible.

La météo n'étant pas de la partie nous avons seulement ramassé les fruits pourris et les fruits tombés de façon à facilité la cueillette dans les arbres. 

Mercredi 26 septembre.

Le très beau temps est revenu ce mercredi et environ 20 adhérents ont cueilli les pommiers arrivés à maturité. Les cageots des différentes variétés ont été étiquetés et sont destinés à la vente lors de la fête de la pomme. Cette année la récolte est très faible.

 

Voici les principales variétés récoltées: Bénédictin, Chailleux, Pomme poire, Galeuse, Dorée de Versailles, Jacques Lebel, Reine des reinettes

La récolte des variétés plus tardives aura lieu le samedi 6 octobre.

Les pommes de petit calibre et difformes sont réservées pour la fabrication de jus de pommes.

Le peu de pommes à récolter nous a laissé du temps pour nettoyer la pépinière. Après passage de  la tondeuse entre les rangs , les rangées de jeunes plants ont été désherbées à la binette. Nous avons pu constater une bonne réussite des plants greffés en début d'année.

 

En fin de séance nous avons procédé à la taille de 2 pruniers anciens qui n'avait jamais été taillés.

Les pruniers se taillent après la fructification entre septembre et novembre, ne pas effectuer cette taille trop tardivement afin d'éviter l'écoulement de gomme. Pour la taille de restauration nous avons éliminé les branches les plus basses pour pouvoir mieux entretenir le pied de l'arbre. Ensuite nous avons supprimé les branches mortes et les branches qui se croisent de façon à aérer le centre de l'arbre. Il faut éliminer les gourmands et rejets qui poussent au pied de l'arbre. Les grosses plaies de taille ont été recouvertes à l'aide d'un baume cicatrisant. Seule une taille tous les 4 à 5 ans est nécessaire, le prunier ne supporte pas les tailles répétitives.

 

                          Avant la taille                                    Après la taille

Voir Photos

Entre 25 et 30 adhérents ont participé à la sortie annuelle.

En matinée visite de la cidrerie de Rozarvern  à Telgruc sur Mer sous la conduite de Jennifer Scouarnec associée à Nicolas Mazeau . Ils ont pris la succession de Mylène Mazeau Dubreuil en 2016

Elle nous a présenté :

  • Le site qui comprend un verger d’une quinzaine d’ha avec une majorité de nouvelles plantations en haute tige et une partie en basse tige
  • les différents phases de fabrication du cidre :  récolte, triage, broyage, pressage, stockage, mise en bouteille  ainsi que le matériel utilisé
  • les différents bâtiments : cave avec ses cuves, stockage des bouteilles
  • les différents produits fabriqués : cidre, jus de pomme, pommeau, confit, vinaigre etc..
  • 80% de la fabrication est vendue directement.
  • La visite s’est terminée par une séance de dégustation très conviviale avec possibilité d’acheter en boutique

Nous avons apprécié la présentation très claire et très technique . Une impression de sérieux se dégage au niveau de la méthode du travail utilisée.   Voir site Rozavern

Voir Photos

Le pique-nique a été organisé sur place en utilisant les tables et chaises  mis à notre disposition

Dans l’après midi, Daniel Quilfen nous a présenté le verger d’Arborépom  qui comprend une soixantaine d’arbres greffés en haute tige sur un périmètre protégé. Les greffons ont été collectés au niveau local mais les variétés ont parfois des origines bien plus lointaines

Voir Photos

A Camaret sur Mer, Daniel nous a présenté avec passion un historique sur la Tour Vauban qui visiblement a intéressé tout le groupe  

Voir Photos

 

Environ 25 adhérents se sont retrouvés au verger lors cet après-midi par un temps correct.

La première activité est l'entretien de l'espace pédagogique.

Nous avons d'abord nettoyé le sol au pied des arbres palissés. Ensuite nous avons procédé à la taille en vert des arbres. Ce sont des plants en U double U palmette Horizontale ou cordon. Il est nécessaire de tailler ces arbres en courant d'été pour qu'il garde leurs formes afin de privilégier leur charpente. Pour les formes en U et double U il faut éliminer les gourmands, les rameaux qui vont vers l'intérieur rabattre à trois yeux les rameaux extérieurs pour les forcer à fructifier. Tailler les rameaux comportant des fruits à 2 ou 3 feuilles au delà des fruits et garder les branches des U qui seront égaliser lors de la taille d'hiver. Pour les cordons il faut tailler les rameaux verticaux à trois yeux pour les faire fructifier et garder le rameau d'extrémité qui sera palissé à l'horizontal pour continuer la progression du cordon. Pour la palmette horizontale il faut favoriser les branches horizontales et tailler les rameaux qui ont tendance à s'écarter de ces branches.

Ensuite nous avons parcouru le verger pour vérifier les arbres dernièrement greffés en particulier les greffes en couronne. Les gourmands et toutes les repousses présentent sur les porte greffes ont été supprimées. Nous avons constaté que la fructification est assez faible cette année sans doute du aux mauvaises conditions météo et au phénomène d'alternance (l'an dernier fut prolifique en fruits).

Deuxième activité Greffe en écusson

Ensuite nous avons prélevé des greffons pour l'exercice de la greffe en écusson. Les greffons sont corrects à cette époque puisque les rameaux sont aoûtés (rameaux de l'année qui commencent à brunir et à durcir). On préfèrera des rameaux orientés entre 45 et 60 ° qui sont plus aptes à la fructification. Il faut supprimer les feuilles et garder les pétioles pour éviter le dessèchement des bourgeons qui peut être rapide lors de journées chaudes en été. Si on ne peut pas greffer dans l'immédiat il faut conserver le rameau dans un chiffon humide et réaliser la greffe le plus rapidement possible.

Après le prélèvement des greffons nous avons entrainé les adhérents à la pratique de la greffe en écusson. Pour ce faire nous avons utilisé les plus gros rameaux en guise de porte greffes et prélevé les yeux à greffer sur les autre rameaux.

Techniques de la greffe:

  

Avec un écussonnoir on prélève l'écusson, attention il faut que l'œil reste en place derrière le pétiole pour que la greffe réussisse. S'il reste une esquille de bois il faut l'enlever tout en prenant soin de toujours conserver l'œil en place

                     Préparer le porte-greffe          

Ensuite on pratique une taille en T sur le prote greffe d'une largeur de 2 cm (partie horizontale) et de 3 à 4 cm (partie verticale) puis on décolle les parties verticales de l'écorce

     

Insérer le greffon dans la fente. Descendre l’écusson jusqu’en bas de la fente. Couper la partie supérieure du greffon au même niveau que la barre horizontale du T pour que les deux cambiums (parties vertes) sous l’écorce soient bien en contact. C’est important : c’est à ces endroits que la soudure va s’effectuer.

    

Il suffit de ligaturer la greffe avec du raphia ou de flexibande en caoutchouc ou à l'aide d'une okulette.

La greffe est réussi si au bout de 15 jours à 3 semaines le pétiole tombe et que l'écusson reste vert. Cette technique s'appelle la greffe à œil dormant car la greffe restera en état jusqu'au printemps suivant, si la greffe est réussie un rameau commencera à se développer au niveau de l'œil greffé . Une fois que le nouveau rameau atteint 5 cm on peut enlever le raphia puis rabattre le porte greffe à 10cm au dessus de la greffe quand le rameau atteint 30cm. Supprimer toutes les poussent se formant sur le porte greffe entre le sol et la greffe.

Après l'apprentissage nous avons greffé 2 variétés du verger ("Rouget de Dol" et "Reinette de Caux") sur des porte greffes M106. Nous les avons ensuite replantés dans la pépinière. Il ne faut pas oublier d'étiqueter les plants au nom de la variété en précisant la date de greffage et le type de porte greffe.

En fin de séance nous avons pu déguster les premières pommes précoces de l'année notamment la variété Gravenstein issue du verger ainsi que les pommes rouges d'été et les petites poires "Per Rouz"

Fanch nous a apporté la variété "Rosette" pomme rouge comportant de nombreuses lenticelles blanches et à chair rouge de bonne qualité gustative et qui permet de fabriquer un jus de pommes rosé.

    

La pomme "Rosette"

Voir photos         Voir la vidéo de greffage en écusson