Usage: Cidre, Couteau, Cuisson, Jus

Synonyme: Colapuis, Colapuy, Nicolas Puy

Site de culture: Québriac Origine: Picardie

Fruit Calibre: Gros Forme: Ovale

Epiderme Couleur de fond: jaune à l'ombre Couleur secondaire: vermillon au soleil

Qualité du fruit Jus: Beaucoup Parfum: Parfumé Qualité cidricole:  Bonne

Intérêts:  La variété donne un très bon cidre. La pomme se tient bien à la cuisson en tarte mais les rondelles de pomme ne se colorent pas.

Floraison et fructification Floraison: Tardive (2ème quinzaine de mai)

Maturité: Très tardive ++ (après novembre) Conservation: Très longue (6 mois et plus)

Alternance: Forte Productivité: Très bonne

Oeil, pédoncule Longueur pédoncule: Moyen Epaisseur pédoncule:  Moyen

Profondeur pédoncule: Mi-profond Gibbosité: oui Couronne: Côtelée

Chair du fruit  Couleur: blanche-verdâtre Fermeté: Ferme Texture: Fine Teneur en sucre: Sucrée

Caractères particuliers

Maladie: néant Autres usages: les tartes

Port de l'arbre: étalé Vigueur de l'arbre: forte à très forte vigueur

Remarques:   La chair est encore juteuse en février. Elle a un goût rustique. La pomme est assez régulière. La cavité  oculaire est large et évasée. Le pédoncule est fixé dans un renflement de la pomme. Il a presque toujours une gibbosité. La cuvette pédonculaire est étroite. La variété a une grande fertilité. Il existe plusieurs clones plus ou moins colorés: certains très rouges, d'autres presque verts. Les pommes tombent en octobre, il ne faut pas trop attendre. La variété est citée dans "Le Verger français de 1948" de la Société Pomologique de France. Elle aurait été rapportée de la guerre de Crimée (sous Napoléon III) par un soldat de Picardie nommé Nicolas Puy.

Sources:  Les Mordus de la Pomme